Trek du tour des Annapurnas

Publié le par Aude et Romain

Nous voilà de retour du trek des Annapurnas ! C'était un vrai régal : paysages de folie, gens chaleureux et une première expérience en haute altitude... Ca reste très touristique, mais pas dénaturé non plus... et (malheureusement pour le Népal) nous sommes dans une année très peu touristique. Voilà quelques photos de notre ballade de plus de 150 kms.

Le début du trek se déroule dans une vallée encaissée, où les jeeps circulent tant bien que mal. On mange notre petit carburant journalier : le dahl bat. On est surpris de voir que cette vallée - à l'inverse du trek du Daulaghiri - est très boudhiste.

dal bhat, jeu de cerceaux, moulins à prières, refuge ...
dal bhat, jeu de cerceaux, moulins à prières, refuge ...
dal bhat, jeu de cerceaux, moulins à prières, refuge ...
dal bhat, jeu de cerceaux, moulins à prières, refuge ...
dal bhat, jeu de cerceaux, moulins à prières, refuge ...
dal bhat, jeu de cerceaux, moulins à prières, refuge ...
dal bhat, jeu de cerceaux, moulins à prières, refuge ...
dal bhat, jeu de cerceaux, moulins à prières, refuge ...
dal bhat, jeu de cerceaux, moulins à prières, refuge ...

dal bhat, jeu de cerceaux, moulins à prières, refuge ...

On grimpe, on grimpe et finalement on atteint des plateaux de haute altitude, digne du Tibet. On avance avec les Annapurnas sur notre gauche, avec Annapurna I qui culmine à 8091 m. Grandiose. Et aussi ... on croise nos premiers yaks et on goûte leur fromage : on dirait un peu du Cantal.

Yaks, paysages, feu de camp...
Yaks, paysages, feu de camp...
Yaks, paysages, feu de camp...
Yaks, paysages, feu de camp...
Yaks, paysages, feu de camp...
Yaks, paysages, feu de camp...
Yaks, paysages, feu de camp...
Yaks, paysages, feu de camp...
Yaks, paysages, feu de camp...

Yaks, paysages, feu de camp...

Trek du tour des Annapurnas

On arrive finalement à Manang, ville d'environ 2000 habitants à plus 3500 m qui est toute en pierre. Les gens vivent traditionnellement de l'agro-pastorlisme (orge / chêvres, yaks, vaches, chevaux...). Les bêtes y sont totalement autonomes, elles vont où bon leur semble, et rentrent dans la grange/étable quand ca leur chantent. Plutôt cool. On assiste à une fête traditionnelle avec un course de chevaux complètement free style, et un concours de danse. On profite de cette bonne ambiance et de la vue grandiose pour rester une journée de plus pour s'acclimater (on grimpe un petit bout de l'Annapurna II jusqu'à atteindre 4000 m et se réfugier dans des cabanes de pasteurs pour manger protégés du vent). Notre hébergement est sympa et traditionnel : une seule pièce pour manger, cuisiner et dormir (mais nous on avait une petite "chambre"). Et hop, on repart sur les sentiers.

Manang (et gypaète barbu)
Manang (et gypaète barbu)
Manang (et gypaète barbu)
Manang (et gypaète barbu)
Manang (et gypaète barbu)
Manang (et gypaète barbu)
Manang (et gypaète barbu)
Manang (et gypaète barbu)

Manang (et gypaète barbu)

On commence sérieusement l'ascension vers le Thorung La Pass (5416 m). Ce passage est utilisé depuis le XVe siècle pour les relations commerciales avec le Tibet, et nous ferra arrivé du coté du Mustang (interdit sans autorisation spéciale pour les touristes). Il y a pleins de vautours (percnoptères), et la vue reste splendide. L' altitude rend la respiration un chouillat plus compliqué que d'habitude mais on est étonné de ne pas plus en souffrir et de ne pas avoir mal à la tête... Hop, hop, hop on passe le col et nous voilà déjà en train de redescendre (très vite, gros dénivelé !) vers le Mustang. Bon là, on est crévés pour de vrai : on marche depuis 5 heures et on a rien mangé (on a un sacré mal de ventre, qui aura suivi Aude tout le long du trek). Et on descend trop vite et paf : gros mal de tête. Pause noodle, fromage de yak, soupe et tout va mieux.

percnoptère, balise, en montant vers le pass
percnoptère, balise, en montant vers le pass
percnoptère, balise, en montant vers le pass
percnoptère, balise, en montant vers le pass
percnoptère, balise, en montant vers le pass
percnoptère, balise, en montant vers le pass

percnoptère, balise, en montant vers le pass

Thorung La Pass
Thorung La Pass
Thorung La Pass

Thorung La Pass

Trek du tour des Annapurnas
Trek du tour des Annapurnas
Trek du tour des Annapurnas
Trek du tour des Annapurnas
Trek du tour des Annapurnas
Trek du tour des Annapurnas
Trek du tour des Annapurnas
Trek du tour des Annapurnas
Trek du tour des Annapurnas
Trek du tour des Annapurnas
Trek du tour des Annapurnas

Finalement, on longe toute une immense vallée alluviale avec un vent de folie (au point de ne pas marcher droit...). On est tout tout poussiéreux et ca croustille de sable dans la bouche.. On finit ce trek par une journée de 35 kms pour rentrer à Pokhara... Et c'est avec beaucoup de chagrin qu'on a appris les évenements à Paris. On pense bien à vous tous.

Commenter cet article

rai 10/05/2016 11:47

tres beau carnete du voyage, tres detailles, magnifique photos sur ce trek

Taule 22/11/2015 00:07

Coucou !

Encore magnifiques ces photos ! Avez-vous aussi rencontré des gens sur ce trek?
Impressionnant en tous cas : vous êtes allés au dessus du Mont Blanc !! Ca a l'air de cailler là haut ! Vous êtes suffisamment équipés pour ne pas souffrir du froid ?
Une belle performance sportive ! Chapeau !

Je pense bien à vous pour mes premiers jours lyonnais. tout est au top, je pars en déplacement la semaine prochaine !

gros bisous

Jojo 21/11/2015 17:42

Coucou les amis! Content de pouvoir partager cette jolie aventure avec vous! Moi je vis la mienne de mon côté et peux donc vous envoyer des gros bisous et plein d'amour de Géorgie!

Mathilde et Julien 18/11/2015 16:04

Magnifique... on perçoit presque la sérénité des lieux tout en étant à des milliers de km.
On en profite pour te souhaiter une bonne fête Aude !

papapapa 18/11/2015 09:14

Bonne fête!!!!!!!!
Papapapapapa